Les Pouilles sans voiture

Après avoir visités beaucoup de grandes villes italiennes, nous cherchions un endroit où n’avions jamais mis les pieds en Italie (et il y en a encore beaucoup!), nous avons décidé de mettre le cap sur les Pouilles (Puglia en italien) pour notre voyage de juin 2022.

 

Les Pouilles?

Cette région se trouve dans l’extrême sud-est de l’Italie et plus précisément dans le talon de la botte. La capitale est Bari.

 

Comment y aller?

Nous y sommes allés en avion depuis Bruxelles-Charleroi. Il n’y a  pas de vols A/R tous les jours. Nous avons payé 308 euros A/R pour deux avec Ryanair. Ce n’est clairement pas bon marché pour une compagnie low cost mais nous avons réservé un peu en dernière minute et nous étions fin juin donc presque déjà en période estivale.

 

Quand y aller?

On m’a dit que cette région était surpeuplée l’été donc autant que possible, à éviter. Fin juin, il y avait du monde mais rien de désagréable. Il faisait déjà très chaud à cette période. Si nous devions y retourner (et je crois que ce sera le cas, nous irions en mai, juin ou septembre).

 

Comment se déplacer dans les Pouilles?

 LA grande question! Nous adorons les road trips, nous en avons fait plusieurs: au Canada, deux aux USA (ouest américain et Road trip en Floride) et en Europe (les Dolomites et la Bavière) mais je trouve toujours que louer une voiture est stressant: il faut vérifier toutes les assurances, on a toujours peur de la rayer etc. Alors quand il y a des alternatives, on préfère éviter.

 Nous avions déjà pris le train en Italie  et c’est vraiment simple là bas: pas la peine de réserver 3 mois à l’avance pour avoir un tarif avantageux. On peut tout organiser à la dernière minute et je trouve cette flexibilité très chouette.

 Nous avons également pris le bus.

 Il y a deux applications à télécharger pour réserver vos billets de train et de bus: Trenitalia et Trainline.

Où dormir?

 Nous avons choisi deux points de chute pour notre voyage: Bari et Lecce.

 A Bari, nous avons dormi au Mercure Villa Romanazzi. Nous avons payé 246 euros pour deux nuits sans petit-déjeuner. Nous avons adoré cet hôtel, digne d’un Mercure. La piscine est clairement un plus avec les chaleurs de la région. De plus, l’hôtel se trouve à proximité de la gare. Je recommande cet lieu sans hésiter.

La dernière nuit, nous avons redormi à Bari puisque nous avions notre vol le lendemain matin. Nous avons logé au Zodiacus Residence. Nous avons payé 139 euros pour une nuit sans petit-déjeuner. L’hôtel est très bien situé et la chambre fonctionnelle. Je ne le recommande pas forcément car au milieu des chambres individuelles, l’hôtel propose des appartements. Nous n’avons pas eu de chance mais nos voisins avaient décidé de faire une petite fête…

 A Lecce, nous avons dormi Club Boutique Hôtel. Nous avons payé 196.02 euros pour deux nuits avec le petit-déjeuner. L’hôtel est situé dans la vielle ville, la gare n’est pas très loin. L’accueil a été excellent. La chambre est très grande et spacieuse. Une petite pépite que je conseille!

 

Comment rejoindre la ville depuis l’aéroport?

A l’aller, nous avons pris un bus qui nous a coûtés 3 euros pour deux.

Au retour, nous avons pris le train contre 10,20 euros pour deux.

 

Que voir dans les Pouilles?

1/ Bari et sa région:

Bari:

J’avais lu qu’il n’y avait rien à avoir à Bari mais je ne suis pas d’accord. J’ai trouvé la ville agréable. Nous avons beaucoup aimé déambuler sans but précis dans la vieille ville.

Polignano a mare:

Pour y aller, nous avons pris le train depuis Bari et avons payé 10,80 pour deux A/R.

La ville est superbe: pas de plan particulier, nous nous sommes promenés dans la ville, perdus dans les ruelles et avons fait un petit coucou à la plage sur peuplée (nous étions dimanche!).

Alberobello:

Nous avons payé 19.8 euros pour deux A/R depuis Bari.

LE lieu touristique à voir dans les Pouilles. Même s’il y a du monde, je ne boude jamais mon plaisir, il suffit de s’éloigner des axes principaux et vous serez tranquilles.

Cette ville est connue pour ses « trulli », des maisons en pierre blanchies à la chaux aux toits coniques. Elle est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

2/ Entre Bari et Lecce:

   Pour rejoindre, Lecce depuis Bari, nous avons pris le train que nous avons payé 23 euros pour deux l’aller simple.

3/ Lecce et sa région:

Lecce:

 Gros coup de cœur pour la ville de Lecce. Elle est surnommée la Florence du sud et j’ai vite compris pourquoi. La ville est magnifique de jour comme de nuit. Promenez-vous, perdez-vous dans les rues. J’y ai ici retrouvé tout le charme de l’Italie que j’aime tant.

Torre Dell’Orso:

 Nous avons pris le bus depuis Lecce et avons payé 10 euros A/R.

 Le plus bel endroit à voir est la « Grotta della Poesia« . Nous avons payé l’entrée 6 euros pour deux. Les gens se baignent et plongent. L’eau est magnifique. Nous sommes restés à admirer le paysage durant quelques heures: un magnifique spectacle!

Ostuni:

 Nous avons pris le train et avons payé 25,6 euros A/R pour deux depuis Lecce.

La ville a beaucoup de charme et m’a beaucoup fait penser à la Grèce. Par contre, il faisait une chaleur de bête (et j’ai une grosse tolérance) et il y avait énormément de monde.

4/ Entre Lecce et Bari:

 Nous avons repris le train pour retourner à Bari et prendre l’avion.

Nous avons payé 11.5 euros pour deux l’aller simple.

 

Budget:

  •  Transport: nous avons dépensé 113,9 euros pour deux (hors avion). Si nous devions y retourner, nous ne lourions pas de voiture, on ferait exactement ainsi.
  • Logement: nous avons payé 581,02 euros pour deux pour 5 nuits soit 59 euros environ chacun par nuit.
  • Alimentation: nous avons dépensé 221,10 euros en restaurants et 92,63 euros en courses/glaces/boissons ce qui revient à environ 52 euros par personne par jour (en se faisant plaisir).
  • Tourisme: nous n’avons dépensé que 6 euros pour ce post.

 

Mon avis:

 J’ai adoré les Pouilles: cette région est magnifique. Les gens sont adorables, la vie est peu chère. J’aimerais beaucoup y retourner car il reste de nombreux coins à voir. A suivre…

 

Si vous voulez savoir où manger sans gluten dans les Pouilles, c’est par ici.

 

 

 

5 réflexions sur “Les Pouilles sans voiture

  1. Coucou.
    Merci beaucoup pour cet article intéressant que j’attendais. On pense aller dans les Pouilles mais on ne sait pas encore quand.
    Comme vous on n’aime pas trop les voitures de location, nous avons déjà eu des problèmes.
    Bonne soirée
    Brigitte et Dominique

  2. Coucou.
    Merci beaucoup pour cet article intéressant que j’attendais. On pense aller dans les Pouilles mais on ne sait pas encore quand.
    Comme vous on n’aime pas trop les voitures de location, nous avons déjà eu des problèmes.
    Bonne soirée
    Brigitte et Dominique

Laisser un commentaire