Trois jours à Strasbourg

Rémi et moi avons passé trois jours dans la capitale alsacienne fin novembre. C’était la première fois que nous mettions les pieds dans ce coin la de la France et nous avons beaucoup aimé.

 

Strasbourg en quelques mots:

Elle est la capitale de la région Grand Est. Son département est le Bas-Rhin.

Elle est la huitième ville de France par sa population et la neuvième par sa taille.

IMG_20191126_141021.jpg

 

Comment y aller?

 Habitant le Nord de la France, nous y sommes allés en voiture. Le trajet dure un peu moins de 5h. Nous avons payé une dizaine d’euros en péages.

 Nous avons envisagé un moment de nous y rendre  en train mais les prix étaient complétement hallucinants.

 Vous pouvez également  y aller en avion puisqu’il y a un aéroport à Entzheim (12 kilomètres au sud-ouest de Strasbourg) d’où vous pourrez prendre un train jusqu’à la gare de Strasbourg.

 

Quand y aller?

 Nous avons choisi d’y aller fin novembre car nous voulions découvrir la magie de Noël strasbourgeoise et ses marchés mais nous voulions échapper à la foule. Le marché de Noël a débuté le 23 novembre cette année, notre décision a rapidement été prise. Tous les commerçants avec qui nous avons discutés ont approuvé notre choix et effectivement, c’était très agréable car il n’y avait pas beaucoup de monde.

 On m’a dit que les autres saisons étaient tout aussi sympas pour visiter la ville.

 

Où dormir à Strasbourg?

 Nous voulions dans un premier temps loger dans le centre mais les prix étaient vraiment indécents (marché de Noël oblige…). Après quelques recherches, je suis tombée sur un hôtel un peu excentré mais à proximité du tramway et qui surtout avait un parking gratuit pas loin: l’hôtel Origami.

 Cet hôtel a tout pour lui: (presque) bien situé, très calme, chambre agréable, lit confortable, douche parfaite avec une bonne pression et un accueil excellent! Nous avons payé 287 euros pour trois nuits. Le petit déjeuner est payant et coûte 11 euros. Nous ne l’avons pas pris car je trouve que c’est un peu cher mais sachez que du pain sans gluten est proposé (bravo!).

IMG_20191127_181328.jpg

Je recommande cet hôtel sans hésiter et quand nous retournerons, nous logerons là sans hésiter.

 

Comment se déplacer dans Strasbourg?

Si vous dormez dans le centre, à pied, sans hésiter car la ville n’est pas grande.

 Mais si comme nous, vous êtes dans un hôtel un peu éloigné, le tramway est un excellent moyen de locomotion. Nous avons chaque jour pris un pass 24h valable pour 3 personnes qui coûte 6.90 euros. Pourquoi avoir pris un pass pour 3 personnes alors que nous n’étions que 2? Tout simplement car il n’y a pas de pass pour 2 personnes et que si on avait pris chacun un pass (4.60 euros) , ça aurait coûté plus cher qu’un pass pour 3…

IMG_20191128_123240.jpg

 

Que faire à Strasbourg?

– Vous pouvez visiter sa fameuse Cathédrale et grimper tout en haut pour contempler la jolie vue sur Strasbourg. Elle mesure 142 mètres. L’entrée pour parcourir l’intérieur est gratuite mais pour monter, il faudra payer 8 euros. Le guichet se trouve au sud de la Cathédrale et seulement 50 personnes peuvent monter en même temps. Nous avons attendu environ 15 minutes.

Attention, il n’y a pas d’ascenseur bien sur. Il faut donc être en forme pour monter les 332 marches.

– Promenez-vous dans la Petite France. C’est ici (entre autre) que  vous pourrez admirer de jolies maisons à colombages.

– Dépensez votre argent (ou pas!) en parcourant la Grand’Rue ( l’artère commerçante de la ville)  jusqu’à la place Kléber. C’est ici que le fameux sapin de Noël (gigantesque !) trône chaque mois de décembre. Si vous avez envie de patiner, c’est ici aussi que ça se passe.

– Déambulez dans la cave des hospices de Strasbourg. Pendant plus de 600 ans, du vin était élaboré à cet endroit (oui oui sous l’hôpital!). L’activité a repris en 1999. La visite est gratuite et se fait librement (mais vous pouvez prendre un audio-guide) et est assez rapide. Avis aux amateurs, il y a également un magasin sur place.

IMG_20191127_095001.jpg

– Visitez le Parlement Européen, un incontournable selon moi à Strasbourg. C’est bien sûr gratuit mais vous devrez montrer patte blanche pour entrer (passeport, carte d’identité ou permis) et il faudra passer des contrôles de sécurité. Le parcours se fait librement mais vous ne pourrez pas bien sûr accéder à tout le parlement. Nous avons pu assister à une session plénière et c’était un grand moment. Nous ne savions absolument pas ce qui était en train d’être voté mais dans ces moments, on prend totalement conscience de l’importance de se rendre aux urnes (je n’en doutais absolument pas de toute façon car je ne manque aucune élection).

IMG_20191128_101043.jpg

– Flânez dans le magnifique parc de l’Orangerie (près du Parlement), le « Central Park » de Strasbourg. J’ai une véritable passion pour les parcs dans les grandes villes et celui ci est une vraie pépite.

IMG_20191128_103044

 

Près de Strasbourg:

 A un peu moins d’une heure en voiture de Strasbourg, se trouve le camp de concentration de Natzweileir-Stuthof. J’avais déjà évoqué le sujet quant au fait de visiter ou non ce genre d’endroits dans mon article dans lequel je parle d’Auschwitz. L’intérêt est simple: le devoir de mémoire. D’ailleurs la première chose que notre guide nous a dite est: « vous êtes porteur de mémoire maintenant ». Oui c’est dur mais c’est nécessaire.

IMG_20191127_152303.jpg

 L’entrée coûte 6 euros et pour ce prix vous aurez accès à l’exposition permanente et au site historique. Il y a également une visite guidée comprise dans le prix (consultez les horaires sur le site internet) et je ne peux que vous conseiller de le faire car si nous avions parcouru le site seuls, nous serions passés à coté de beaucoup d’éléments.

IMG_20191127_162458.jpg

 

Mon avis:

J’ai beaucoup aimé la ville de  Strasbourg que je trouve très jolie et agréable. Toutes les personnes que nous avons rencontrées étaient sympas. Je pense revenir visiter la ville au printemps ou en été pour découvrir d’autres facettes de la ville. Strasbourg, à très vite!

Si vous voulez savoir où manger sans gluten, c’est par ici.

 

 

Laisser un commentaire