4 jours à Montréal

Montréal en quelques mots:

 Montréal ne ressemble a aucune grande ville américaine que j’ai pu visiter. Il y a bien sûr quelques gratte-ciels mais on passe rapidement dans des petits quartiers qui font plus villages que grosse mégalopole.

 Elle est la deuxième ville la plus peuplée du Canada après Toronto.

 Elle est la ville francophone la plus peuplée d’Amérique.

 Le guide que nous avons eu (j’en parlerai plus bas) nous a expliqués que l’est de la ville est plutôt francophone et l’ouest anglophone.

IMG_20191028_132445

 

Comment y aller?

 Dois-je vraiment répondre à cette question? Les vols internationaux arrivent à l’aéroport de Montréal-Trudeau.

IMG_20191029_123719

 

Comment rejoindre le centre ville depuis l’aéroport (ou inversement)?

 Nous n’avons pas rejoint le centre ville directement en arrivant car nous avons choisi de d’abord commencer notre road trip pour ensuite terminer par Montréal.

 Pour aller à  l’aéroport depuis Montréal, nous avons pris le bus express numéro 747 qui dessert plusieurs arrêts dans la ville (dont un à deux minutes à pied de notre hôtel). Le pass coûte 10 dollars et est valable 24 heures (il n’y a pas de ticket pour un trajet unique). D’ailleurs, en arrivant à l’aéroport, nous avons donné nos pass à des personnes qui allaient acheter les leurs. Attention, si votre vol est comme nous en début de soirée et que vous prenez le bus en fin d’après-midi, il y a des bouchons donc prévoyez large niveau temps (normalement entre 40 minutes et 1 heure).

 

Comment se déplacer dans la ville?

 Comme dans toutes grandes villes, oubliez la voiture. On m’avait dit que c’était horrible de conduire à Los Angeles mais j’ai trouvé pire: Montréal. On arrivait des chutes du Niagara, la trajet se passait plutôt bien mais une fois dans la ville, l’enfer a commencé: des travaux PARTOUT avec des sorties d’autoroute barrées (des deux côtés sinon ce n’est pas drôle!), des rues fermées… Arrivés juste à temps chez Alamo pour rendre la voiture, j’en ai parlé à la personne qui nous accueillies et elle m’a dit qu’il y avait toujours des travaux à Montréal.

 Nous avons beaucoup marché dans la ville mais nous avons aussi pris le métro pour certaines distances plus éloignées. On l’a trouvé pratique. On n’a pas pris d’abonnement car c’était pour des trajets isolés.

IMG_20191028_133453

 

Où dormir?

 J’en parle dans l’article récapitulatif de mon road trip.

IMG_20191027_154543

 

Que visiter?

 J’ai découpé la présentation de mes visites selon les quartiers du Cartoville, non parce que j’ai un partenariat avec ce guide mais parce que je les achète à chaque voyage dans une grande ville depuis bientôt 10 ans et que je les trouve très pratiques.

Vieux Montréal:

Promenez-vous dans ce joli quartier (comme nous, sous la pluie!) pour admirer l’architecture et  ces beaux monuments,

 – La place Jacques-Cartier:

IMG_20191028_093836

 – La Basilique Notre-Dame où pour information Céline et René se sont mariés le 17 décembre 1994:

IMG_20191029_160524

 – Le Vieux-Port et sa célèbre  grande roue:

IMG_20191028_095229

Centre ville:

– Magasinez sur la célèbre rue Sainte-Catherine où pas une boutique de chaîne ne manque. Quand il fait froid (ce qui est assez rare à Montréal je sais…), il y a le centre commercial Eaton.

 – Prenez de la hauteur au sommet de l’Observatoire 360, place Ville-Marie. Nous y sommes allés à l’ouverture et nous n’étions que 4, un bonheur!

IMG_20191029_101854

Parc Jean-Drapeau/ Village:

 – Baladez-vous dans le chouette parc Jean-Drapeau qui regroupe deux îles: Sainte-Hélène et Notre-Dame. Cette dernière accueille entre autre le Grand Prix de formule 1 Gilles-Villeneuve depuis 1978 et beaucoup d’activités sportives sont possibles: vélo, rollers, canots… Sur l’île Sainte-Hélène (où nous avons fait une agréable promenade), vous pourrez admirer, entre autre, la jolie Biosphère qui fut le pavillon des Etats-Unis lors de l’Exposition Universelle de 1967. Sur cette île se trouve la Ronde qui est un parc d’attraction, surtout ouvert en saison estivale mais aussi en période d’Halloween (vérifiez les horaires sur le site internet).

IMG_20191029_153941

 – Déambulez dans le « Village« , le coin LGBT de Montréal. Chaque été, la portion de la rue Sainte-Catherine  qui est dans ce quartier est entièrement piétonne.

Plateau Mont-Royal:

 LE quartier où on entend l’accent français partout. J’ai lu dans le Routard que sur 100 00 français qui vivent à Montréal, 28% s’installent au Plateau. C’est vrai que c’est très joli et je me serais bien vue y vivre. Sur l’avenue du Mont-Royal et le Boulevard Saint-Laurent, vous verrez pleins de petites boutiques et de restaurants.

IMG_20191030_112605

IMG_20191030_151926

–  Allez au Carré Saint-Louis qui est de toute beauté: un alignement de maisons de style Second Empire avec au milieu un petit parc agréable.

IMG_20191028_132904

 – Admirez le street art qui se trouve sur le Boulevard Saint Laurent entre, grosso modo, les rues Sherbrooke et Marie-Anne.

rbt

Parc Mont-Royal/ Westmount:

 – Ce parc de 200 hectares a été inauguré en 1876 et a été pensé par Olmsted qui a aussi crée Central Park à New-York.

 Pour obtenir LA vue de Montréal, grimpez à partir de l’avenue du Mont-Royal et suivez le chemin qui vous mènera jusqu’au belvédère Kondiaronk. Ca peut sembler évident mais ça ne l’était pas pour nous: s’il a plu le chemin est boueux, prenez donc des baskets de circonstances (et non vos baskets encore blanches, avant la montée, comme moi).

IMG_20191028_144816

 Promenez-vous du côté du lac aux Castors, un bassin artificiel qui est un petit havre de paix (mais où vous ne verrez pas de castors!).

IMG_20191028_152638

 – Rémi et moi sommes « passionnés » par la Seconde Guerre Mondiale, c’est donc tout naturellement que nous sommes allés au Musée de l’Holocauste à Montréal. Nous avons appris toute une facette de l’Histoire que nous ignorions concernant les juifs ayant fui l’Europe en direction du Canada. C’était très intéressant!

Mile End/ La Petite Italie/ Rosemont:

 – Eveillez vos sens au Marché Jean-Talon. Je l’ai vu au moins une fois dans toutes les stories Instagram des expatriés français qui vivent à Montréal. Fromages, fleurs, fruits et légumes… Tout y est! Nous avons déjeuné dans une délicieuse crêperie.

–  Le Mile End est (visiblement) le nouveau repère des hipsters. Nous nous y sommes promenés sans but particulier (à part le moment à Rémi a voulu chercher le repère d’Ubisoft…).

Hors map:

–  A l’ouest de la ville se trouve le Jardin Botanique que nous n’avons pas eu le temps de visiter car nous sommes venus un soir pour profiter d’un évènement: Garden of Lights qui a lieu chaque automne. Nous avons admiré un magnifique festival de lanternes. Un spectacle incroyable. Nous avions réservé nos billets en ligne. N’hésitez pas consulter les dates de l’événement sur internet.

bshbshbsh

 – Non loin du Jardin Botanique, il y a  le Parc Olympique où ont eu lieu les JO de 1976.

 – Faites une visite avec un Greeter de Montréal. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est une association de bénévoles qui vous propose de visiter la ville. Rendez-vous sur le site et faites une demande (vous précisez la ville, les jours souhaités ainsi que la langue). C’est gratuit, les Greeters n’ont pas le droit de recevoir d’argent mais rien ne vous empêche de leur payer une boisson durant la visite. Nous avions pris des gâteaux du Nord de la France à offrir en cadeau. Notre Greeter, Michel, nous a emmenés dans le quartier de l’Université McGill (anglophone) durant presque 2h. On a passé un super moment avec lui. On en appris beaucoup sur la ville, sur les différents (magnifiques!) bâtiments de l’Université mais aussi sur les habitudes des canadiens! Un échange culturel très intéressant.

IMG_20191029_124817IMG_20191029_132708

 

Mon avis:

 J’ai beaucoup aimé Montréal. Je trouve que cette ville a tout pour plaire: le charme des grandes villes mais avec un côté aéré, facile à vivre, non bruyant. Dans certains quartiers, nous avions plus l’impression d’être dans une grande ville. Je comprends que beaucoup de français y vivent. Rémi a quant à lui, eu un gros coup de cœur pour Montréal.

Si vous voulez savoir où manger sans gluten à Montréal, c’est par ici.

IMG_20191030_095141

4 réflexions sur “4 jours à Montréal

  1. Bien que les grandes villes ne soient pas ma tasse de thé préférée, je reconnais que Montréal a l’air sublime ! C’est vraiment une ville que j’espère visiter un jour, elle me parait chaleureuse et colorée. Merci pour ton retour toujours agréable à lire 🙂

  2. Montréal me manque trop! ❤ C’est tellement une ville facile à aimer! Tu as eu la chance d’y être pendant la saison où les couleurs de l’automne étaient à leurs apogées 🙂

Laisser un commentaire