Deux jours à Seattle

Être à Vancouver et aller à Seattle n’est pas forcément une évidence mais être si proche des Etats-Unis et ne pas y mettre un pied était impossible pour moi. J’ai donc sorti ma carte (enfin Google quoi!) et j’ai regardé où il était possible de se rendre et la capitale de l’Etat de Washington est apparue.

DSC_1877

Louer une voiture? Forcément ça permet plus de liberté et c’est plus rapide mais c’est aussi plus contraignant (trouver un hôtel avec parking), plus cher et absolument pas écologique. Ayant déjà pris des bus sur la côte est des Etats-Unis, je me suis dit que c’était une bonne idée. J’avais aussi comparé avec le train mais le prix et le temps étaient identiques. Nous avons voyagé avec la compagnie de bus Greyhound. Nous sommes partis de Vancouver à 5h40 du matin pour arriver à Seattle vers 10h30 et nous sommes repartis le lendemain avec une heure de retard vers 18h15 pour arriver à Vancouver vers 22h30. Il y a eu du retard à l’aller mais pas au départ, lors d’un arrêt et au retour une heure de retard au départ mais sans aucune information. Le bus est confortable. Le Wifi fonctionne très bien. Le trajet peut sembler long mais on ne l’a pas vu passer. Nous avons payé une centaine d’euros pour deux billets A/R.

DSC_1879

Quand on arrive à la frontière américaine, il faut descendre du bus avec toutes ses affaires. L’Esta (le formulaire à remplir et à acheter sur internet pour aller aux USA) ne sert à rien, il n’est valable que pour une arrivée aux Etats-Unis par les airs. On a donc du racheter une sorte de visa à la frontière qui coûte 6 dollars et qui est valable pour trois mois. Nous avons passé la frontière très rapidement.

DSC_1880

On a eu quelques difficultés à trouver un logement abordable à Seattle. Notre première intention quand on cherche un logement est de regarder du côté de la chaine d’auberges Hostelling International. Mais on nous a clairement déconseillés celle de Seattle pour un motif simple mais rédhibitoire pour moi: la saleté. Après moult recherches, on a finalement trouvé le Moore Hotel. On a payé 142 euros pour la nuit, ce qui est plus que notre budget habituel mais difficile de faire moins dans cette ville. L’hôtel est propre, bien situé et l’accueil était bon. Nous sommes arrivés à 11h pour un check in à 16h (on voulait juste déposer nos bagages) et on nous a donnés tout de suite les clés de notre chambre. Le petit-déjeuner n’est pas inclus.

DSC_1660

Merci à Marine pour tous ses conseils sur Seattle!

SAMSUNG CSC

Que faire à Seattle?

– Aller à Pike Place Market, le célèbre marché. Il existe depuis 1907 et est devenu une véritable attraction touristique où se mêle également la population locale. On y allé en fin de matinée samedi et clairement ça grouillait de monde (pour ceux qui connaissent, un peu comme la braderie de Lille). On y est retourné le lendemain matin et c’était plus agréable. Dans ce marché, vous trouverez les produits classiques: du poisson, des fleurs, des fruits et des légumes, de l’artisanat local… N’oubliez pas d’aller caresser Rachel, le cochon en bronze qui est la mascotte du marché.

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

DSC_1740

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

DSC_1661

SAMSUNG CSC

– Coller son chewing-gum sur le Gum Wall. Ce mur se trouve tout près du marché, sur Post Alley. Il est recouvert de chewing-gums bien qu’il soit nettoyé tous les ans. J’ai lu deux histoires différentes concernant l’anecdote de cette attraction. La première étant que les spectateurs des théâtres tout à côté s’ennuyaient en faisant la queue dans cette rue. La seconde est que ces mêmes spectateurs ne devaient pas entrer dans les théâtres avec leurs chewing-gums et donc les déposaient sur le mur.

SAMSUNG CSC

– Aller voir le premier Starbucks du monde (1912 Pike Place)… enfin plus ou moins le plus ancien. Le véritable était au 2000 Western Avenue et a ouvert en 1971 pour ensuite déménager à cette adresse en 1976. Qu’on n’aime ou pas l’enseigne, passer devant rien que pour voir les gens faire une queue de dingue est assez drôle!

DSC_1691

– Grimper à la Columbia Center, beaucoup moins connue que sa copine la Space Needle, et admirer la vue. Nous n’avions pas réservé nos billets et nous n’avons pas fait la queue (les billets sont en libre service avec une machine). Nous avons payé, environ, l’équivalent de 25 euros pour deux tickets. Cette tour mesure 287 mètres de haut et au 73ème étage, vous aurez une vue magnifique sur Seattle (et sur la Space Needle). Elle est la plus grande tour du Nord-Ouest pacifique. On a adoré!! Et quel calme par rapport aux autres observatoires qu’on a pu faire.

SAMSUNG CSC

DSC_1672

SAMSUNG CSC

– Se promener dans le quartier historique de Pioneer Square sans but précis. On a beaucoup aimé l’ambiance du quartier et la beauté des bâtiments. Je lui ai trouvé un petit côté Boston.

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

– Déambuler du côté du Pier 52. C’est clairement touristique avec toutes les boutiques et restaurants mais pourquoi bouder son plaisir? L’ambiance y est très agréable avec d’un côté la vue sur Seattle et ses buildings et de l’autre l’océan. On se serait cru au Pier 39 de San Francisco, les otaries en moins.

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

– Se balader à Olympic Sculpture Park. Ce joli parc offre une vue agréable sur les montagnes Olympiques.

SAMSUNG CSC

– Grimper jusqu’à Kerry Park et sur la route admirer les jolies maisons. Ce parc a une vue magnifique sur Seattle. Un de mes coups de cœur de la ville!

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSCSAMSUNG CSC

DSC_1698

SAMSUNG CSC

– Quitte à être là, faire un coucou à Meredith Grey en allant voir sa maison qui se situe au 303 West Comstock Street. Oui je sais la série est tournée à Los Angeles. Mais la maison utilisée pour les plans extérieurs est bien celle ci.

DSC_1703

– Tenter d’apercevoir le tag « greetings from Seattle » qui se situe sur la 2éme avenue entre Bell Street et Blanchard Sreet. Alors j’ai écrit « tenter » car tout le week-end où nous y étions une porte était fermée devant. On a réussi à prendre un semblant de photo.

SAMSUNG CSC

– Prendre de la hauteur à la Space Needle. Cette tour est le symbole de Seattle. On la voit dans tous les films et séries qui se passent dans la ville. On a décidé d’y grimper de nuit. On a payé 47 euros pour deux billets. C’est clairement plus touristique que la Columbia Center (avec une boutique énorme notamment). Elle a été construite pour l’Exposition Universelle de 1962 (comme sa copine la Tour Eiffel). Elle mesure 184 mètres et l’observatoire se situe à 160 mètres. La tour offre une vue à 360 degrés sur la ville.

DSC_1882

DSC_1884

SAMSUNG CSC

DSC_1723

– Profiter d’être à la Space Needle et aller regarder le symbole du car wash juste à côté ( 616 Battery Sreet). Rien d’exceptionnel mais un côté américain qu’on adore!

DSC_1709

DSC_1710

– Faire une promenade en Ferry Boat et à avoir une petite pensée pour le Docteur Mamour. Le trajet A/R nous a coûtés 14 euros. Le départ est au niveau du Pier 52. A l’aller, on a eu un temps horrible et au retour un ciel bleu magnifique. La vue sur Seattle est superbe! Le ferry va jusqu’à Baindbridge Island. Le trajet dure environ 30 minutes. Quand nous avons acheté nos billets, le guichetier nous a donnés un dépliant sur l’île: boutiques, restaurants etc mais on a fait nos touristes de base et on a fait l’A/R directement car on avait d’autres projets derrière.

DSC_1757

DSC_1764

DSC_1849

DSC_1863

DSC_1873

– Aller au musée de la Pop Culture. On a payé 47 euros pour deux tickets (visiblement moins cher en réservant sur internet mais on n’avait pas de connexion sécurisée). Le prix semble assez élevé mais ce musée est vraiment incroyable! On est dans le bain dès qu’on arrive avec une tour monumentale de guitares. Plusieurs salles dans ce musée: celle de Jimi Hendrix, celle de Kurt Cobain, une sur les films d’horreur, une autre sur les jeux vidéos! Il y a même une salle où on peut tester des instruments de musique. On pourrait y passer des heures!

DSC_1886

DSC_1907

DSC_1919

DSC_1929

J’aime beaucoup les grandes villes américaines mais Seattle a été un véritable coup de cœur! L’ambiance qui y règne est agréable: les buildings, les parcs, les vues, bref le bonheur!

 

Si vous voulez savoir où manger sans gluten à Seattle, vous pouvez cliquer sur ce lien.

5 réflexions sur “Deux jours à Seattle

  1. Mince mon message c’est envoyé alors que j’avais pas fini grrr je voulais rajouter que ton article m’avait grave emballée et que j’avais qu’une hâte c’était d’y aller bordel !! Viiiiiite !!!!

    J'aime

  2. Merci pour le conseil logement. Je suis souvent adepte des auberges de jeunesse mais je ne connaissais pas les avis sur celle ci! Ça m’eclaire Un peu plus 🙂 la balade sur le ferry a l’air génial je suis fan ! Je note aussi Pier 52

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s