Randonnées et visites à Chamonix-Mont-Blanc, Bourg-Saint-Maurice et les 2 Alpes

 Durant notre séjour, on en a pris plein les yeux. Randonner en juin est très agréable: les parkings étaient vides, il ne faisait pas trop chaud et nous étions presque seuls au monde.

 Pour trouver nos randonnées, nous nous sommes aidés de l’application Visorando et des offices de tourisme. Si vous passez par l’application, utiliser l’onglet « aller au point de départ », vous pourrez ainsi passer sur Waze et vous rendre directement au parking du départ de la randonnée.

 

1/ En dormant à Chamonix-Mont-Blanc:

 – L’Aiguille du midi:

 C’est pour moi un incontournable quand on est à Chamonix mais le prix est assez élevé est donc je comprends que l’on puisse se poser la question de le faire ou non. Nous avons pris le multipass valable également pour la Mer de Glace et avons payé 140 euros pour deux (les chèques vacances sont acceptés). La différence de prix entre le billet pour l’Aiguille du midi seul et celui avec l’Aiguille du midi et la Mer de Glace combinés est très faible.

 Le jour ou nous avons décidé de nous rendre à l’Aiguille du midi, le temps était tout gris mais nous sommes allés consultés la webcam et nous avons vu qu’il y avait un ciel  bleu tout en haut.

 Lors de la montée du téléphérique, vous ferez un premier arrêt à mi chemin qui est le point de départ de randonnées. En 20 minutes, vous arriverez à la plateforme de l’Aiguille du Midi où vous en prendrez plein la vue. De là, vous pourrez admirer le magnifique Mont-Blanc. Nous nous sommes promenés de points de vue en points de vue. Il y avait seulement 4 autres personnes et on a bien profité!

 Vous pourrez aussi faire l’attraction « le pas dans le vide » (comprise dans le prix): une parois  de verre vous sépare du vide avec encore une jolie vue sur le Mont-Blanc.

 J’ai adoré ce moment hors du temps! Un magnifique souvenir pour nous deux.

– La Mer de Glace:

 En sortant du téléphérique, vous verrez des panneaux pour prendre le train du Montenvers. Le trajet dure environ 20 minutes. Pour descendre à la Mer de Glace, vous pouvez soit prendre un téléphérique et descendre soit tout descendre à pied. On a opté pour la deuxième option (je ne vous parle pas de la remontée!). En descendant à la grotte, vous verrez des panneaux qui précisent le niveau du glacier au fil des années.

 

– Chamonix:

 La ville de Chamonix est agréable: je l’ai trouvé très jolie et à taille humaine. Il y a de nombreux restaurants et boutiques.

 Rien de fou concernant nos repas: on a pique niqué le midi, pris des sushis à emporter un soir et diné au « Serac« , une très chouette adresse où nous avons été très bien accueillis.

 Chaque fin de journée,  nous avons mangé une glace à la  pâtisserie Richard: délicieuses!

  Ne loupez pas les magnifiques fresques de la ville!

 

– La randonnée du bout du monde:

 Le parking pour accéder à la randonnée coûte 6 euros par voiture sans limite de temps. Il me semble assez difficile de se garer à un autre endroit.

 Nous l’avons commencée à 9h40, sommes arrivés au « bout du monde » à 11h40 où nous avons fait notre pause déjeuner pour repartir à 11h55 et enfin la terminer à 13h.

 La randonnée est très facile: elle fait 9.34 kilomètres avec un dénivelé positif de 280 mètres.

 Tout au long du chemin, vous pourrez admirer de jolies cascades. En juin, il y avait encore un peu de neige à certains endroits (mélangée à de la boue!).

 

 

 – Le lac vert à Servoz:

 En allant au départ de la randonnée, vous trouverez un parking mais je n’ai aucun souvenir s’il y avait beaucoup de places ou non.

 Nous avons commencé cette  randonnée à 14h50 pour arriver au lac à 15h15 après de la pure grimpette. On a fini le tour du lac  à 15H35 et à 15H55, nous étions de retour à notre voiture. Certains endroits autour du lac étaient impraticables car sous l’eau mais nous avons quand même réussi à passer en montant sur des pierres.

 La « randonnée » est très facile: elle fait 4.23 kilomètres avec un dénivelé positif de 217 mètres.

 

–  Parc animalier de Merlet: 

Je suis contre les zoos et les parcs animalier en général mais Rémi adore alors j’ai fait un effort d’autant que les animaux y sont en (semi) liberté et je n’ai vu que des animaux de la région.

L ‘entrée nous a coûtés 17 euros pour deux. Nous avons pu admirer de nombreux animaux.

 

2/ Sur la route entre Chamonix et Bourg-Saint-Maurice:

 

– Conflans:

 Conflans est une ancienne cité médiévale rattachée à Albertville. Nous nous sommes garés gratuitement au parking de la citadelle. Nous avons déambulé sans but précis dans la vieille ville.

Nous avons mangé une délicieuse glace au Kafeneion; je recommande tant pour la glace que pour la jolie place où se trouve le bar/glacier.

Conflans est une très jolie étape.

–  Le musée des JO d’Albertville (1992):

 Albertville a accueilli les Jeux Olympiques d’hiver en 1992. L’entrée était gratuite car ils ont enlevé des attractions interactives à cause du covid: quel dommage! Personnellement, je ne lèche pas les éléments dans les musées.

 

3/ En dormant à Bourg-Saint-Maurice:

 

– Bourg-Saint-Maurice:

 La ville est très agréable pour se promener et boire un verre après des journées de randonnées. Il y a une artère principale et piétonne avec de nombreux restaurants et bars.

– La randonnée « en longeant  la Sassière jusqu’au lac »:

  Le parking n’est pas super grand alors je vous conseille d’y arriver tôt.

 Une randonnée que j’ai beaucoup aimée: très facile (6.93 km avec un  dénivelé de 180 mètres) tout en en prenant plein la vue. Nous avons mis 2 A/R.

 

 On a vu un nombre incroyable de marmottes durant tout le trajet. Rémi aurait pu y passer la journée! Une randonnée qui peut se faire avec des enfants sans problème.

– La randonnée « De paravalenche des Pigettes au village de Monal »:

  Rémi a trouvé cette randonnée à l’office de tourisme de Tignes. C’est un peu compliqué d’expliquer où nous nous garés pour la débuter  car nous avons trouvé le parking grâce à un dessin de la dame de l’office de tourisme… En gros, nous avons laissé notre voiture au paravalenche des Pigettes (du côté de Sainte-Foy-Tarentaise)…

 Elle a duré 2h30 A/R dont 1h15 de grimpette (400 mètres de dénivelé) jusqu’au joli village de Monal. Elle fait 8.4 kilomètres.

 

 

– La randonnée jusqu’au fort du Truc:

 Nous avons trouvé cette randonnée à l’office du tourisme de Bourg-Saint-Maurice. Nous sommes allés au point de départ de la randonnée à pied depuis notre hôtel.

 Le but de la randonnée (9.75 mètres) est d’aller jusqu’au fort du Truc. Nous sommes partis durant 4h50 et avons grimpé pendant 2h55 (772 mètres de dénivelé).  La randonnée était chouette mais un peu éprouvante car nous n’avions pas bien géré les quantités d’eau et qu’on était en plein soleil. J’ai fait une insolation…

Et enfin…

– La cascade du Morel: 

  Le parking est plutôt petit.

Une randonnée (promenade!) très facile d’une heure et qui a le mérite d’être à la fraiche: 4.04 kilomètres avec un  dénivelé est de 184 mètres.

–  Courchevel: 

Après quelques jours de randonnée, nous avons décidé de nous reposer un peu. Nous avons décidé d’aller du côté de Courchevel et plus particulièrement au lac de la Rosière. Un endroit parfait: lac, étendues d’herbe, tables de pique nique et buvette. Une journée ressourçante.

4/ Sur la route entre Bourg-Saint-Maurice et Les 2 alpes:

 

– Le col du Galibier: 

 Pour nous rendre à Briançon depuis Bourg-Saint-Maurice, nous avons emprunté le fameux Col du Galibier. Au risque de passer pour une ignorante, je ne le connaissais pas mais Rémi n’a pas arrêté de me dire que c’était hyper connu et que c’était un passage réputé du tour de France.

 La montée a été super désagréable pour moi car il y avait de nombreux cyclistes et je passais mon temps à freiner, à laisser passer MAIS la vue arrivés en haut du col était incroyable.

– Briançon: 

  Nous n’avons passé que quelques heures à Briançon.

 Nous nous sommes garés (gratuitement!) au parking du Champ de Mars.

 Il se trouve tout à côté du Fort que nous avons visité. Nous avons payé 12 euros pour 2 personnes. La visite est libre mais on nous avait remis des documents explicatifs. Vous aurez des vues magnifiques sur la ville.

 Nous nous sommes ensuite promenés dans la ville que j’ai trouvé très jolie. J’avais l’impression d’évoluer dans les décors d’un film.

 Nous avons terminé notre après-midi en mangeant une délicieuse glace à « Mastro Gelataio« . Le glacier est un peu éloigné du centre mais cela vaut le coup. Le petit biscuit de ma glace était en plus sans gluten!

 

 

5/ En dormant aux 2 Alpes: 

– Les 2 Alpes:

Cette station est très agréable même en été. Il y a une rue principale où vous trouverez de nombreux restaurants, bars et boutiques.

– La  randonnée « le lac du Lauvitel à partir de la Danchère »:

Une super randonnée  de 6.09 kilomètres avec un dénivelé de 563 mètres! On l’a commencée à 10H20, nous avons grimpé durant 1h40 pour enfin arrivés au  lac du Lauvitel où nous nous sommes posés durant un bon 3/4 pour manger. C’est l’endroit où nous avons vu le plus de gens durant nos vacances. Nous avons terminé la randonnée à 14h30.

 

– Vénosc:

 Nous avons suivi les conseils de mon cousin Christophe et nous nous rendus dans ce très joli village pour nous promener sans but précis.

 On a trouvé un parking gratuit à l’entrée du village.

– La randonnée du « lac de la Douche depuis le Casset »:

  Cette randonnée se trouve dans le parc national des Ecrins.

 Elle fait 8.01 km pour un dénivelé positif de  403 mètres. Nous avons commencé la randonnée à 10h35 et avons grimpé jusqu’à 11h55 quand nous sommes arrivés au lac de la Douche.  On a pris notre pause déjeuner jusqu’à 12h40 puis nous sommes redescendus pour arriver au parking à 13h45.

 

6/ Sur la route jusqu’à Annecy: 

– Le Cirque de Sainte-Même: 

Une petite randonnée (promenade!) qui permet de voir une jolie cascade. Nous l’avons commencée à 11h45 pour arriver au point le plus haut (dénivelé de 204 mètres) à 12h15 et la terminer à 12h50.

Je ferai un article consacré à Annecy.

 

Mon avis:

 Nous avons passé des vacances incroyables! On a vu des paysages magnifiques. On a bien profité  d’être en basse saison: les chemins de randonnées étaient vides. On a aussi bénéficié de la générosité de certains membres du personnel: on a eu des petits-déjeuners offerts, des verres gratuits… Nous n’avions jamais vécu cela en France. Certains parkings étaient même gratuits alors que payants en plein été.

2 réflexions sur “Randonnées et visites à Chamonix-Mont-Blanc, Bourg-Saint-Maurice et les 2 Alpes

Laisser un commentaire