6 jours en Bavière: les plus beaux endroits que nous avons vus!

 Si on m’avait dit il y a quelques années que je passerais mes vacances d’été en Bavière, je ne l’aurais pas cru. Le nom ne me faisait pas rêver. J’en avais une image bien loin de la réalité. En fait, je ne sais même plus ce que j’imaginais mais je sais que ça n’a rien à voir avec la claque que je me suis prise.

 Quand on a commencé à organiser nos vacances d’août 2020, on s’est rapidement décidé pour les Dolomites. J’ai ensuite cherché où passer la seconde partie de nos vacances et à force de faire des Google Maps, je me suis aperçue que la Bavière n’était pas très loin de l’Italie. Puis, je me suis rapidement rappelée que ma copine Laëtitia y avait fait un beau voyage. Banco, notre décision fut prise!

 

La Bavière en quelques mots: 

 La Bavière est un Etat qui se trouve dans le sud-est de l’Allemagne. Sa capitale est Munich. Elle est le plus grand Etat du pays en terme de de superficie et la deuxième en ce qui concerne la population.

Comment se déplacer?

Il me semble très difficile de bouger en Bavière sans voiture. Nous avons aussi croisé beaucoup de vans ce qui me semble être une super alternative pour dormir.

 

Où dormir?

J’en parle dans l’article récapitulatif du voyage.

 

Quand partir?

 Nous y sommes allés en août: les températures étaient très agréables. Nous n’avons pas souffert de la chaleur. On a eu un peu de pluie mais rien de contraignant. En tout cas, pour ceux qui n’aime pas les températures élevées, l’été,  la Bavière me semble être la destination idéale.

J’ai vu des photos de la Bavière en  automne. Visiter cette région à cette saison a l’air incroyable.

 

Que voir et que faire?

 Il faut rendre à César ce qui appartient à César: pour ce voyage, nous nous sommes  inspiré à 80% des articles de Laëtitia. Ils sont très bien détaillés, je vais donc essayer de ne pas me répéter et je vais vous donner nos impressions.

1/ Füssen:

 C’est dans cette jolie ville que nous avons débarqué pour nos premiers pas en Bavière. Elle se situe tout près de la frontière autrichienne. Nous nous sommes promenés dans la ville sans but précis tout en admirant les jolies façades colorées.

 Si vous voulez savoir où manger sans gluten à Füssen, c’est par ici.

2/ Les lacs autour de Füssen:

Ces lieux ont été repéré sur le blog de Laëtitia.

 – Forggensee: Le  parking est gratuit. La promenade près du lac est plutôt rapide. Nous n’avons pas eu un temps génial quand nous y étions mais je trouve que les couleurs sont incroyables.

Hopfensee: Le  parking nous a coutés  1euro pour 1h de promenade.

 – Weissensee: Le  parking est  payant mais on a du louper l’information donc on a trouvé un joli PV de 10 à notre retour de notre balade. C’est là que nous avons pique niqué, il y a de nombreux endroits où se poser. Un lac très familial: on a vu beaucoup de gens se baigner (l’eau devait être glacée!).

 

 – Alatsee: Le  parking est payant mais un monsieur  nous a donnés son ticket valable toute la journée (on a fait la même chose en repartant). Notre coup de coeur des 4 lacs. Les couleurs étaient incroyables.

3/ Neuschwanstein Castle:

 The place to be en Bavière! Ce château aurait inspiré celui de la Belle au bois dormant.

 Le parking nous a coutés 8 euros, je ne sais plus combien de temps nous y sommes restés (je dirais 2/3 heures). Cet endroit est très prisé, je vous conseille donc d’arriver tôt pour trouver de la place.

 Nous n’avons pas visité le château pour une simple raison: en raison de la pandémie, j’ai cru jusqu’au bout que nous n’arriverions pas à partir. Je n’avais donc pas fait de réservation, ce qui est grandement conseillé en plein été.

 Nous nous sommes donc approchés au plus près du château après environ 40 minutes de grimpette: une beauté!

4/ Eibsee:

 Le parking nous a coutés 6 euros pour quelques heures. Quand nous sommes arrivés (début d’après midi, il était presque plein mais en tournant un peu nous avons réussi à nous garer).

 Le tour du lac se fait en 2h (avec beaucoup d’arrêt photos pour nous). Le sentier est plat, la promenade se fait donc très facilement ce qui rend l’endroit accessible à beaucoup de monde: vous ne serrez donc pas seul au monde. C’est ici que nous avons pique niqué, vous trouverez des endroits très sympas où vous installer.

 D’ici part un téléphérique qui vous permettra de rejoindre le sommet de la Zugspitze, le plus haut sommet d’Allemagne. Nous n’avons pas pu le faire malheureusement par manque de temps.

5/ Jochberg:

 Nous avons trouvé cette randonnée sur le blog de Laetitia. Son article  est très bien fait. Il y a même les coordonnées GPS du parking (gratuit) du début de la randonnée.

 Nous avons débuté à 8h50. Les deux heures étaient de la pure montée. Le dénivelé est de 700 mètres. Au tout début, nous sommes dans une forêt et n’avons aucune visibilité sur l’extérieur ce qui est un peu frustrant pour moi car quand je monte, j’ai besoin de voir le fruit des mes efforts.

 Au bout de 1h15, on commence à avoir des vues sympas.

 Nous sommes arrivés au sommet 2 heures après notre départ. Nous avons déjeuné là haut face à une vue incroyable. De chaque côté du point culminant, vous pourrez admirer deux lacs: Kochelsee et Walchensee.

 Nous sommes redescendus en 1h20 mais il ne faut pas croire que c’est plus facile pour autant (il faut toujours faire attention à ne pas tomber).

 6/ Brecherspitz:

 Encore une inspiration de Laëtitia de cette randonnée qui présente un dénivelé de 860 mètres.

 Nous nous sommes garés à 9h25 et avons débuté tout de suite la randonnée. Durant 2h, de la pure grimpette. C’était dur et physique mais nous étions bien préparés grâce à la randonnée de la vieille et on était au frais, c’était sympa.

 Après ces 2h, on arrive dans un joli pâturage.

 Jusqu’ici tout va bien mais la randonnée était loin d’être terminée. L’objectif était de monter tout en du sommet.  Sur la photo, ce n’est pas évident mais c’était méga raide et semé d’embûches.

 1h15 plus tard, on arrive enfin au sommet.

 

 Après un déjeuner très rapide (on ne pensait qu’à la descente),on rebrousse chemin. Ca glissait à certains endroits. Je suis même descendue sur les fesses pour plus de sécurité.

 Ensuite il a fallu redescendre la seconde partie de la randonnée mais c’était bien plus facile.

 A 15h20, on était de retour à notre voiture fiers d’avoir fait cette incroyable randonnée.

7/ Le parc national de Berchtesgaden: 

 Nous avons visité ces deux endroits à l’occasion de deux demi journées différentes. Il a un immense parking  que nous avons payé 6 euros la première fois et 5 euros la seconde. Le parc est très touristique: vous verrez des boutiques de souvenirs, des restaurants, des bars…

 – Königssee et Obersee: le bateau nous a coutés 40.40 euros pour deux. Les deux arrêts, Saint-Barthélemy et Obersee et le retour au point de départ sont compris dans le prix (heureusement!).

 Nous avons d’abord vogué sur Königssee pour ensuite rejoindre Obersee. Nous avons vu un nombre incalculable de gens prendre une photo devant cette cabane et repartir.

 Nous avons décidé de faire le tour du lac. La promenade est facile et agréable. Quand nous sommes arrivés devant cette cabane, le dépaysement était à son apogée et je me suis cru un instant au Canada.

 Nous avons ensuite pris une boisson avec une vue super agréable.

 Puis, nous avons fait une petite marche d’une heure pour allée voir la Röthbachfall, la plus haute cascade d’Allemagne. J’avoue ne pas avoir été impressionnée plus que ça (alors que je ne suis pas du genre blasé…).

 Nous sommes ensuite repartis jusqu’au point de départ/arrivée du bateau que nous avons repris pour nous aller au premier arrêt, Saint-Barthélemy: on s’est un peu promené autour du lac mais nous n’avons pas traîné car c’était hyper touristique.

Jennerbahn Bergstation: après avoir allégé notre porte monnaie de quelques dizaines d’euros (64 euros pour deux), nous avons pris le téléphérique de Jennerbahn. Arrivés en haut, nous avons eu une magnifique vue sur Königsee.

Nous sommes en haut du mont Jenner qui est à 1874 mètres d’altitude.

8/ Les gorges de Wimbachklamm:

 Le parking nous a coutés 7 euros et l’entrée pour les gorges 5 euros pour deux (prévoir de la monnaie).

 Cet endroit est vraiment impressionnant. On y est allé très tôt et on était seul au monde. J’ai trouvé les cascades très impressionnantes (plus que celles de la vieille!).

 Après les gorges, on a décidé de poursuivre la petite randonnée (très facile) sous la pluie jusqu’à Wimbachschloss, une marche très agréable où je me suis de nouveau crue au Canada.

 9/ Hintersee:

 Encore un lac et oui, à ce stade du voyage, nous n’étions toujours pas blasés (d’ailleurs on ne l’a jamais été).

 Le parking nous a coutés 5 euros.

 Ici, nous avons fait une une activité pas encore faite lors de ce voyage: nous avons loué un mini bateau pour 1h (11 euros). Un moment très sympa et qui nous a offert des points de vues très sympas sur le lac.

10/ Et Munich?

 Nous aurions du terminer notre séjour en Bavière par Munich, un incontournable de tout voyage dans cette région de l’Allemagne mais nous avons décidé de ne pas y aller. Nous avons trouvé que les allemands étaient peu respectueux des gestes barrières (ce n’est que notre avis). Autant en pleine nature, il est facile d’éviter les gens, autant dans une grande ville, cela nous semblait compliqué. Alors, nous avons annulé nos deux derniers jours. Ce n’est que partie remise….

 

Notre avis:

Nous avons adoré notre séjour en Bavière qui est un véritable joyau de l’Allemagne. Foncez sans hésiter, vous ne serez pas déçus!

Laisser un commentaire