Une semaine à Chicago (NFS, chimie, iono)

 

Chicago a bercé les dimanches soirs de mon enfance (et adolescence!), chaque année de septembre à novembre. Avec ma mère, on regardait Urgences. Pour autant la série ne m’a pas réellement donnée envie de la visiter car on la voit finalement très peu.

1562401323809.jpg

 Il y a 10 ans, je suis tombée amoureuse des USA et dès que j’y ai mis les pieds pour la première fois, j’ai eu envie de tout voir ou presque mais Chicago ne me faisait toujours pas de l’œil.

P1010289

 Depuis 2/3 ans, je passe beaucoup de temps sur Instagram et surtout sur les comptes dédiés aux voyages. Pourquoi? Car ça permet de s’évader, de discuter et de rencontrer des gens avec qui je n’aurais jamais été en contact et enfin (et surtout) cela me donne des idées. Et ce qui s’est passé avec Chicago: Alexandra et Marion m’ont parlée de cette ville. Je n’ai même pas vu leurs photos mais elles ont su me donner envie de la visiter. Et pour ça, merci beaucoup les filles car, je serais passée à côté d’une ville de dingue. Comment souvent lors d’un voyage, je publie des stories quotidiennes et à mon retour, je partage mes photos. A ce jour, déjà 4/5 personnes sont venues me voir en me disant qu’elles avaient à leur tour très envie d’y aller.

 

Chicago en quelques mots:

C’est la 3ème ville des Etats-Unis en terme de population. Les habitants sont les chicagoans.

Elle est surnommée « The Windy City » (« la cité venteuse ») pour une raison évidente mais la guide avec qui on a fait une visite nous a dit que c’était aussi à cause des hommes politiques de la ville (beaucoup de promesse « dans le vent »).

Chicago se trouve dans l’Illinois. On pourrait croire qu’elle en est la capitale mais c’est en réalité Springfield.

P1010258

La ville a été découverte par deux explorateurs français: Louis Jolliet et le père Jacques Marquette.

 Au centre du drapeau de Chicago se trouvent 4 étoiles rouges qui symbolisent chacune un grand événement de la ville: le massacre de Fort Dearborn de 1812, le grand feu de Chicago de 1871, l’Exposition colombienne de 1893 et l’Exposition « Century of Progress » de 1933-34.

langfr-225px-Flag_of_Chicago,_Illinois.svg

 Le grand incendie de Chicago s’est produit en octobre 1871. La légende veut que le feu ait pris à cause de la vache de Catherine O’Leary qui aurait renversé une lampe dans une grange. Les flammes se sont ensuite propagées: l’est de Chicago est détruit (soit 800 hectares). 300 personnes sont mortes.

 

Comment aller à Chicago?

 Non je ne vous prends pas pour des idiots car la réponse est assez évidente. Mais la ou il est assez facile de trouver des billets d’avion pas chères pour certaines grande villes américaines, pour Chicago ça devient tout de suite plus compliqué. Pourquoi? Honnêtement je ne sais pas. Peut être car il y a peu de concurrences. Pendant un an, j’ai fait tous les sites comparatifs mais je ne trouvais absolument rien d’intéressant: des escales de dingue ou pas de bagages (et bien souvent les deux). Nous avions bloqué notre semaine avec Rémi et on en était à se dire qu’on irait ailleurs. Et la magie des réseaux sociaux a opéré. J’ai fait part de mes difficultés à Alexandra et elle m’a conseillée la compagnie irlandaise, Aer Lingus. J’ai trouvé des billets d’avion à 801 euros par personne. Alors oui c’est cher, surtout si on compare à des billets d’avion pour New York (mais bon c’est plus loin). Pour ce prix, on avait un bagage en soute. On avait une escale d’une heure trente à Dublin, ce qui est très correct. Mais surtout le gros avantage, c’est que durant l’escale, vous passez la douane américaine. Donc quand vous arrivez à destination, vous récupérez vos bagages et en avant l’aventure! On avait déjà eu ça lors de notre escale à Montréal quand on est allé à Boston. La compagnie est bien. Les films à bord sont récents. J’ai eu un soucis à l’aller: mon repas sans gluten a été oublié et l’hôtesse de l’air n’en avait rien à faire. Je ne vais pas réduire la compagnie à cette expérience. Je recommande Aer Lingus sans hésiter.

1561744755640
On est passé au dessus du Groenland

 

Comment rejoindre Chicago depuis l’aéroport?

 Si vous venez d’Europe, vous arriverez à O’Hare. Pour rejoindre le centre c’est assez simple car il y a le métro qui part de l’aéroport (après avoir pris une petite navette. Tout est bien indiqué). Il faut prendre la ligne bleue direction « Forest Park ». Nous sommes descendus à la station « La Salle ». Le trajet a duré environ 1h (cette portion de métro est très lente!).

1561992589625

 

Où dormir?

On a dormi au Hilton situé sur South Michigan avenue, à 10 minutes à pied du Millenium Park, à titre indicatif.

1561728894082

 Nous avons payé 1197 dollars pour 8 nuits. La chambre était bien: grande, propre et avec pas mal de commodités (bureau, frigo…). Notre grande déception concerne le WIFI. Pour l’avoir dans la chambre, il fallait payer environ 12 dollars. Par jour! Oui par jour! Ceci dit, il fonctionnait très bien à l’accueil. Oui on peut se passer d’internet en vacances mais étant habitués à l’avoir partout, on a pris le pli de vérifier à la dernière minute les horaires d’ouverture des restaurants, des musées etc.  On se dit surtout que pour le prix, il devrait être inclus. Dans l’hôtel, vous trouverez pas mal de boutiques et de quoi acheter  votre petit déjeuner. Il y a une piscine et une salle de sport que nous n’avons pas testées.

 

Comment se déplacer?

 La ville est grande, très grande et comme tout endroit, c’est à pied que l’on visite le mieux. On marchait en moyenne 25 kilomètres par jour. Pour vous rendre dans des quartiers plus éloignés, le métro est indispensable. On a pris un pass valable une semaine qu’on a payé 33 dollars (dont 2.50 de support). Le métro est en règle général bien. Mais plus on s’éloigne du dowtown est plus il est long (pire qu’un bus en plein bouchon), ça fait parti du jeu. Mais du coup, ne vous dites pas « 10 stations, en 20 minutes j’y suis » car il n’y a pas vraiment de règle.

1561752329664.jpg

 

Que faire à Chicago?

 Comme dit plus haut, la ville est très grande. A chaque fois que nous visitons une ville, nous achetons un Cartoville car on trouve que ces guides sont très pratiques et encore plus dans une ville aussi vaste que Chicago. Je vais donc découper ce qu’il y a voir et à faire en quartiers regroupés dans le Cartoville.

The Loop:

C’est le quartier des affaires (et de notre hôtel!).

 – Le Millenium Park est ouvert depuis 2004. Il devait normalement être inauguré pour le nouveau siècle mais les travaux ont eu du retard. Avant, c’était un vaste terrain vague. C’est là que vous verrez le fameux Cloud Gate, la célèbre sculpture d’Anish Kapoor. C’est un genre de grand miroir de 110 tonnes de la forme d’un haricot (son surnom est d’ailleurs « The Bean »). Nous y sommes allés dès le premier jour car avec le décalage horaire, nous étions levés très tôt. N’hésitez pas à en faire autant car à partir de 9/10h, c’est rempli de monde. Pour moi, ce monument n’est ni beau ni moche et même s’il est assez récent, il représente Chicago (comme la Tour Eiffel avec Paris par exemple).

1561728866108

P1010268

1562331032052

 Dans le parc, il y a aussi la Crown Fountain créée par Jaume Plensa. Ce sont deux cubes de 17 mètres, l’un en face de l’autre dans lesquels des portraits  des mille habitants de Chicago filmés au moment de l’installation apparaissent. Au niveau de la bouche, des jets d’eau sortent et les enfants se précipitent en dessous. Un spectacle mais surtout un amusement de les voir jouer ainsi.

 – Juste à côté du Millenium Park, il y a le Grant Park et sa fameuse Buckingham Fountain créée en 1927 par l’architecte Edward H.Bennet qui s’est inspiré des jardins de Versailles. Elle est la plus grande fontaine du monde et effectivement elle est super impressionnante!

 – Se perdre à l’Art Institute. L’entrée est de 25 dollars pour le deuxième plus grand musée d’art des USA. Il est vraiment très grand et je pense  qu’il est impossible de « tout » voir en une visite, à moins d’y passer la journée (mais pour moi, ça frôlerait l’overdose). C’est dans ce musée que vous verrez le fameux « American Gothic » de Grant Wood (vu dans le générique de Desperate Housewives. Je sais ma culture artistique est impressionnante!). Vous pourrez également admirer des œuvres de Picasso, Dali, Magritte, Renoir, Monet, Cézanne… La liste est longue! N’oubliez pas votre plan à l’entrée.

1562023172134.jpg

 – Prendre de la hauteur à la Willis Tower. L’entrée est de 25 dollars. Cette tour a 110 étages et est haute de 442 mètres mais on ne monte « seulement » qu’au 103ème étage (412 mètres). On y est allé un samedi après-midi et nous n’avons pas attendu. La vue est incroyable! J’étais scotchée comme d’habitude!

1562012034746

 – Faire une visite guidée avec l’association de bénévoles « Les Greeters« . Qu’est ce c’est? Des personnes qui proposent de faire visiter des villes à travers le monde gratuitement. Il faut aller sur le site internet et renseigner la ville, le nombre de personnes, la date et la langue souhaitée. J’ai reçu un mail deux jours après confirmant ma demande. Deux semaines avant notre voyage, notre guide, Anne, une expatriée française nous a contactés pour nous donner le lieu du rendez-vous. La visite a duré environ 2h30 et on s’est promené à travers le quartier tout en discutant avec notre guide. On a vu des endroits incroyables et on a passé des portes d’hôtels qu’on n’aurait jamais franchis sans Anne. Ce qui était très intéressant, c’est qu’on a pas mal échangé tout au long du trajet tant sur la ville de   que sur la vie aux USA. C’était un moment très agréable. Anne si vous passez par là, merci encore!

P1010296

 – Aller voir les fameux panneaux « fin de la route 66 » (à l’intersection de Jackson Boulevard et de Michigan Avenue) et « début de la route 66 » (dans East Adams Street) . Après avoir vu celui de Los Angeles, je voulais absolument voir ceux de Chicago.

 – Faire un parcours street art. Rémi a trouvé un plan sur internet. La plupart des œuvres se trouvent sur des parkings. Je trouve que l’idée est sympa.

1562117792063

1561753207560

– Admirer les œuvres d’art disséminées dans le Loop: « Monument with Standing Beast »  de Jean Dubuffet » (100 W Randolph Street), « Le soleil, la lune et une étoile » de Miro (place Brunswick), « Le Flamingo » d’Alexander Calder (50 W Adams Street) et « le Chicago Picasso » dont je n’ai pas de photo (devant le Daley Plaza, West Washington Street)

– Faire un tour de métro: prendre le « L », à la station « Merchandise Mart » sur la Brown line et faites la boucle. La vue est magnifique. Evitez d’y aller à 8h et 17h si vous voulez être tranquille.

1562503225755.jpg

 – Se promener le long de la Chicago Riverwalk, une passerelle qui surplombe la Chicago River. Tout au long du trajet, vous aurez une vue magnifique sur Chicago. Vous croiserez de nombreux bars et un délicieux glacier (« Sweet Home Gelato »). Tout est fait pour y passer un agréable moment: des fauteuils, des marches d’escaliers aménagées… Attention aux joggeurs, ils sont nombreux! Ne loupez pas le « Merchandise Mart« , ce bâtiment énorme (372 000 mètres carrés) est le deuxième plus grand du monde (après le Pentagone). Il est tellement grand qu’il a son propre code postale! A l’intérieur, se trouvent des boutiques et des restaurants.

1561814813525

 

River North, Streeterville et Gold Coast:

– Se promener le long de Magnificent Mile, une rue commerçante assez chic (mais vous verrez aussi  des boutiques comme H&M par exemple). Dans cette rue, vous pourrez admirer la jolie Water Tower qui est un château d’eau en forme de tour. Assez surprenant parmi les buildings!

1561899574974

1561899575079

1561899574819

1561899574768

1561899573885
La Water Tower

 

– Aller voir la mignonne caserne de pompier, la « Chicago Fire Engine 98 » qui est au 202 E Chicago Avenue. Elle a été construite dans le style de la Water Tower.

1561899573719

– Admirer le « Flamingo Mural » qui est devant le Flamingo Rum Club (601 N Wells Street) et faire une photo très naturelle comme moi (je passais pas hasard et Rémi a pris une photo!).

1561846945063

 – Faire une croisière sur la Chicago River. L’un de nos meilleurs souvenirs bien que le temps a été très capricieux. Nous avons choisi la compagnie « Wendella Tours & Cruises« . On avait réservé 15 jours avant sur internet. Nous avons choisi la « Sunset Cruise » que nous avons payée 39 dollars chacun. Le temps était apocalyptique: il pleuvait à fond et il y avait de l’orage mais c’était quand même magnifique!!! Et quand on est revenu, le temps s’était calmé et on a pu admirer les lumières de Chicago. Incroyable!

 – Prendre (encore !) de la hauteur au John Hancock Center (360 Chicago). Contre 25 dollars, vous grimperez au 94éme étage et aurez une vue imprenable sur la ville! Nous y sommes allés au coucher du soleil et on n’a pas regretté! La brume qui est apparue tout au long du sunset a rendu l’atmosphère dingue! C’est dans cette fameuse tour que des fenêtres s’inclinent dans le vide: nous n’avons pas tenté l’expérience!

1562575929749

– Choisir sa future maison dans le joli quartier de la Gold Coast (un quartier résidentiel) et dans la belle Astor Street où vous n’aurez plus l’impression d’être dans une grande ville.

 – Flâner au Navy Pear. C’est une jetée qui va dans le lac Michigan. Cet endroit est très touristique mais je n’ai aucun problème avec ça d’autant que l’endroit reste très agréable quand même: des restaurants, des bars, des glaciers, des boutique de souvenir, une grande roue, un théâtre, le Chicago Children’s museum (il parait  qu’il est chouette). Bref tout pour dépenser de l’argent mais aussi passer un bon moment. Allez jusqu’au bout, la vue sur la Skyline (de jour comme de nuit) est très belle!

1561814811095.jpg

 

Old Town/ Lincoln Park/ Lakeview:

 – Se mettre au vert au Lincoln Park. C’était autrefois un cimetière. Le parc est très agréable. Ne manquez pas l’imposante statue du 16ème président des Etats-Unis (il mesurait 1.93 mètres). Dans ce parc, se trouve l’un des plus vieux zoo des USA. Il est gratuit. Je ne vais plus au zoo, j’ai attendu Rémi sur un banc à l’entrée. L’endroit lui a plu. Mettez vous dos au zoo et admirez la Skyline de Chicago! L’un de mes endroits coups de cœur!

1562004570374

1562023156081

1562023155913

1562023168936

– Se détendre à North Avenue Beach, une jolie plage qui pourrait nous faire croire qu’on a vraiment la mer en face de nous!

1562023168453

 – Se promener à Boystown, le quartier LGBT de la ville où nous sommes allés pour la Gay Pride (le dernier dimanche du mois de juin). Une ambiance de dingue! On a assisté à un vrai show. Les chars étaient tous plus incroyables les uns que les autres. On n’a vu que de l’amour et de la bienveillance. La fille qui était à côté de nous n’arrêtait pas d’interpeler les gens du défilé pour leur faire des compliments. Elle a eu pleins de câlins en retour. J’aurais aimé être moins timide avec mon anglais. Au retour dans le métro, l’ambiance a continué: une fille a commencé à chanter « Believe » de Cher et je vous jure que comme dans un film, presque toute la rame a chanté avec elle!!

1562023173487

– Aller voir la jolie Alta Vista Terrace, une ruelle classée au Patrimoine historique de Chicago.

1562503229219

 – Se cultiver au Chicago History Museum. L’entrée est de 19 dollars. Ce musée est incroyablement bien fait. On a appris beaucoup de choses. Il est interactif (tout ce qu’aime Rémi). On n’a pas vu le temps passer. La boutique est très bien si vous souhaitez ramener de jolis cadeaux.

1562575931053

 

Bucktown/ Wicker Park/ Ukrainian Village:

 – Aller voir le fameux « Greeting From Chicago » qui est au 2226 N Milwaukee Avenue, métro « California ». Cette œuvre a été réalisée par Victor Lang. Il y en a un peu partout aux Etats-Unis: Seattle, Coney Island… J’avais lu dans mon guide qu’il fallait faire la queue pour prendre des photos, nous y sommes donc allés tôt et il n’y avait personne.

1562081612421

1562081611812

 – Se promener le long du « Bloomingdale Trail » (ou « the 606 »). Pour ceux qui connaissent, c’est dans le style de la High Line à New York:  une ancienne voie de fer de 4.3 kilomètres transformée en « coulée verte » depuis 2015. C’est surélevé et vous aurez de jolis point de vue sur Chicago. On a croisé beaucoup de joggeurs et de cyclistes.

 

 – Ce quartier est un peu le temple du street art. Je n’ai pas d’adresses à partager car on tombait dessus complétement par hasard et je n’ai rien noté mais promenez vous tout au long de N Milwaukee Avenue et Damen Avenue et vous vous régalerez!

1562081611710

1562081611021

1562081610541

1562081610500

1562081611100

 

Greektown/ Little Italy/ Pilsen/ Chinatown:

– Se promener dans Greektown (qui est en fait tout petit). C’est là que les immigrants grecs se sont installés à leur arrivée en 1840. Il y a pleins de petits restaurants qui valent, visiblement, le détour.

1562179260331.jpg

1562179260287

– Se balader dans Little Italy. Le quartier est vraiment très mignon et on a mangé une glace dans un endroit visiblement très apprécié des habitants de Chicago: « Mario’s Italian Limonade » (1068 W Taylor Street/ Carpenter Sreet).

1562192315192

1562192315300

– Admirer la jolie gare d’Union Station. Je trouve les gares américaines très jolies en général et celle ci ne déroge pas à la règle.

– Aller à Chinatown en Water Taxi. La promenade est très agréable. Il se prend sous le  « DuSable Bridge »au pied de la Trump Tower.  Ce n’est pas le Chinatown le plus sympa qu’on ait vu mais l’endroit est sympa.

Pilsen est la Mecque du street art à Chicago. Rémi a trouvé un lien sur internet pour faire un parcours street art. Un super moment!

 

Kenwood/ Hyde Park/ Woodlawn:

– Se promener au « Promontory Point » d’où vous aurez une jolie vue sur  le lac Michigan et sur  la Skyline. Un endroit très calme, loin du tumulte de la ville.

1562575930134

 – Passer à côté de la maison des Obama qui est au 5046 S Greenwood Avenue. Notre guide explique que la famille n’y habite plus pourtant quand nous sommes passés sur le trottoir, c’était bloqué et il y a avait des grosses voitures noires. Après ce qui m’est arrivée au Pentagone, je n’ai pas osé m’en approcher et j’ai regardé de loin.

 – Aller sur le lieu du premier baiser entre Barack et Michelle. Oui c’est kitch, oui ça n’a pas grand intérêt mais je suis admirative de ces deux personnes alors comme on était dans le coin, j’ai trouvé ça sympa d’aller jeter un coup d’œil car une plaque y est apposée. Ils se sont embrassés en 1989 devant un glacier qui n’existe plus à l’intersection de Dorchester Avenue et 53th Street.

1562503227778

 

Où faire du shopping à Chicago?

– Vous pourrez bien sûr dépenser vos dollars sur Magnificient Mile où comme je disais plus haut, il n’y a pas que des boutiques de luxe.

 – « Fashion Outlets » est un grand centre commercial où vous trouverez des marques à des prix imbattables (jeans Levi’s, baskets…). Je vous conseille de consulter leur site internet avant pour être certain que les enseignes vous plaisent. Pour y aller, c’est simple: prendre la « blue line » en direction de l’aéroport, descendre à « Rosemont » et grimper dans un petit bus (gratuit) qui vous amènera à la porte du centre commercial.

– Nous sommes tombés par hasard sur une petite boutique qui vend des produits à l’effigie de Chicago vraiment très jolis: « Climate » (2462 N Clark Street).

1561814812226

Fêter le 4 juillet à Chicago:

 J’ai choisi volontairement de partir à Chicago la semaine de la fête nationale américaine. A défaut d’y vivre un jour, j’essaie petit à petit de participer à ce genre d’événements durant mes séjours. J’étais à Thanksgiving à New-York en 2009 et j’ai passé le Nouvel an 2016/2017 à New-York.

1562503228762

 J’aime le côté patriotique des américains et je trouve que la France devrait prendre exemple sur eux. Dès le mois de juin, vous trouverez tout ce qu’il faut dans les boutiques pour la fête nationale: vêtements, colliers, lunettes, drapeaux,  vaisselles… J’avais profité de mon séjour à Seattle en 2018 pour acheter des lunettes. J’ai trouvé cette année un joli tee shirt chez « Forever 21 » avec un drapeau américain.

Ce jour la, nous nous sommes habillés en bleu blanc et rouge de la tête au pieds. 99% des gens que nous avons croisées ce jour la aussi.

 A 10h du matin, nous nous sommes rendus à l’Independance Park. Dès l’entrée, des colliers, des autocollants et des drapeaux étaient donnés (on pouvait bien sûr faire une donation!) alors on a continué à se « déguiser ». De nombreux jeux étaient organisés: lancés d’œufs, courses en sac à patates… On a passé un super moment!

1562503226697

Le soir, nous sommes allés voir le feu d’artifice au Navy Pier: inoubliable!

 

Sur les traces d’Urgences à Chicago:

Je suis une fan absolue de cette série. Bien qu’elle ne fut pas tournée à Chicago, j’ai voulu trouver quelques endroits qui me feraient penser à la série.

– La maison de Carole Hathaway se trouve au 1815 W Cuyler avenue (métro « Irving Park ») avec son célèbre métro qui passe juste à côté.

1562023180792

– Le fameux métro que l’on voit assez souvent en début ou en fin d’épisodes m’a tout de suite transportée dans Urgences.

1561753206777

– La gare d’Union Station où Mark Green regarde Susan Lewis  partir pour Phoenix.

1562179243657

– Petit bonus: je suis tombée sur cet hôpital complètement par hasard. Ok il n’a rien à voir avec celui de la série mais le nom m’a ramenée dans les année 90!

1562192741602

L’été à Chicago:

L’hiver à Chicago est très froid. L’été est très chaud et lors de notre semaine début juillet, nous avons eu l’impression que les chicagoans passaient le plus de temps possible dehors.

– Le Chicago SummerDance a lieu chaque été à Grant Park (juste à côté de notre hôtel). Ce festivale est gratuit et chaque fin d’après-midi, vous pouvez venir vous déhancher . A chaque fois que nous y sommes allés, c’était un style de musique différent.

– Chaque mercredi et dimanche soir , vous pouvez admirer un feu d’artifice au Navy Pier.

– Sur la façade du Merchandise Mart, a lieu chaque soir à 21h, une projection son et lumière (mais sans le son… que vous pourrez avoir sur internet!). Très joli!

1561988272660

– Profiter des parcs de la ville pour se détendre. J’ai adoré le Millinium Park qui est mon coup de cœur. Nous y passions tous les jours, ne serait que pour se reposer.

1562022472438

 – Manger une délicieuse glace de chez « Original Rainbow Cone » (deux adresses dont une au Navy Pier): aussi belle que bonne!

1562022472347

 

D’autres articles de blog sur Chicago:

  – Je vous invite bien sûr à aller lire l’ article sur Chicago d’Alexandra et Pierre sur leur blog . Ce sont quand même eux qui m’ont donnée envie d’y aller. Ils y sont allés deux fois.

 – Allez aussi voir l’article de Delphine et Jean-Philippe de Lost In the Usa.

1561744750828

Mon avis:

 Chicago a été un énorme coup de cœur. Elle est incroyable. Elle a le charme d’une grande ville américaine mais la Chicago River qui passe entre les buildings lui apporte un petit « truc » supplémentaire. Je n’avais pas ressenti ça depuis très longtemps lors d’un voyage. Pour un premier city trip aux USA, on pense souvent à New-York (et je comprends) mais pour un second, n’hésitez pas, foncez à Chicago!

Si vous voulez savoir où manger sans gluten à Chicago, c’est par ici.

 

 

 

 

 

 

 

3 réflexions sur “Une semaine à Chicago (NFS, chimie, iono)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s